Quel est le rôle du comité exécutif ?

Lorsqu’un grand groupe s’organise officiellement, c’est généralement l’équipe de rêve qui s’en charge, et qui porte plusieurs noms, dont celui de conseil d’administration, de superviseurs, de directeurs ou de fiduciaires.

Ils nomment, embauchent ou dispensent de la sélection des nombreux postes de fonctionnement de leur organisation, tels que le trésorier, le vice-président, le président et les autres responsables. Le conseil d’administration, qui peut être composé de plus de 18 membres, s’organise ensuite en différents sous-comités.

Chacun de ces sous-groupes est spécialisé dans différents domaines tels que les opérations, les acquisitions, la planification stratégique, les finances, le leadership en matière de durabilité, les assurances, etc. Parmi ces sous-comités se trouve le comité exécutif.

Qu’est-ce qu’un comité exécutif ?

Comme son nom l’indique, le comité exécutif est composé de membres qui occupent les postes les plus élevés de l’organisation. Il s’agit du secrétaire, du trésorier, des directeurs généraux, du vice-président et du président.

Il s’agit d’un petit groupe d’administrateurs qui travaillent dans l’intérêt du conseil d’administration et sont limités par les pouvoirs qui leur sont accordés par ce dernier. Les membres du comité exécutif ont généralement des liens avec les dirigeants, peuvent se réunir à bref délai pour traiter des affaires urgentes et rendent compte au conseil de surveillance.

Dans un monde idéal, le conseil de surveillance est chargé de prendre des décisions et de planifier en fonction des valeurs, de la vision et de la mission de l’organisation. Cependant, c’est loin d’être la réalité car il n’est généralement pas pratique pour le conseil, en particulier pour les grands conseils, de se réunir pour prendre des mesures.

Et c’est là que le comité exécutif sauve la mise et fait office de comité directeur.

Il donne la priorité aux questions émergentes pour le conseil, stipule l’ordre du jour des réunions du conseil et peut agir au nom du conseil en cas d’urgence lorsque les membres du conseil ne sont pas disponibles.

En plus de guider l’organisation, le comité fournit également des conseils sur tout ce qui concerne la politique, la gestion des risques, la stratégie et les investissements, entre autres.

Les rôles du comité exécutif

Les principales fonctions et responsabilités du comité exécutif varient en fonction des besoins de chaque organisation et sont généralement stipulées dans les statuts de l’entreprise. Voici quelques-unes des principales fonctions et responsabilités du comité :

  • Responsabilités consultatives : l’un des principaux rôles du comité exécutif est de servir à titre consultatif pour soutenir le processus de prise de décision du conseil d’administration. Il se réunit plus souvent que le conseil d’administration, agit rapidement et formule des recommandations fondées sur les résultats de la recherche.
  • Questions liées au lieu de travail : outre sa fonction consultative auprès du conseil d’administration, le comité exécutif s’occupe également des questions liées au lieu de travail qui nécessitent une surveillance au niveau le plus élevé. Une fois que des problèmes liés au lieu de travail ont été soulevés, le comité décide de les traiter ou de les faire remonter jusqu’au conseil d’administration.
  • Gestion des comités ad hoc : les membres des comités exécutifs peuvent être désignés pour assumer un rôle de supervision dans les comités ad hoc créés pour mener à bien des projets spéciaux. À ce titre, leur tâche principale consiste à s’assurer que les objectifs du comité ad hoc sont atteints et à servir d’intermédiaire entre le responsable du comité et le conseil d’administration.
  • Élaboration des politiques : enfin, le comité exécutif peut être chargé de superviser l’élaboration de politiques dans divers domaines, des ressources humaines à l’éthique en passant par l’environnement, la sécurité, les exigences réglementaires, etc.

En dehors de ces tâches, le comité exécutif peut être appelé à créer et à mettre en œuvre la stratégie, le budget, les procédures et les plans opérationnels de l’organisation. En plus de remplir ses objectifs, le comité exécutif doit agir en équilibrant les intérêts des actionnaires, en maintenant l’intégrité et en planifiant l’avenir de l’organisation.